L’architecture d’une ville vivante

Qu’on soit banlieusard ou qu’on ait adopté un mode de vie plutôt urbain, on ne peut que se  réjouir de voir les villes penser leur développement autrement. Elles offrent de plus en plus de services de proximité aux habitants et aux travailleurs, facilitent l’accès des piétons aux voies de circulation publiques, encouragent l’émergence de modes de transports viables, participent à la revalorisation des places publiques, encouragent l’implantation d’espaces verts… Bref, les villes sont de plus en plus axées vers une authentique vie de quartier. Pas étonnant que tant de gens veuillent s’y établir, ou y revenir!

Mais il reste bien peu de terrains vacants en ville pour accueillir de nouveaux arrivants. Il faudra faire preuve d’ingéniosité pour ériger des agrandissements ou concevoir de nouveaux bâtiments en harmonie avec le paysage construit.

La conservation du patrimoine est nécessaire mais ne devrait pas empêcher l’édification d’éléments architecturaux bien de notre temps. Le cachet d’un quartier n’est pas systématiquement gâché par la construction d’un bâtiment contemporain. Pouvons-nous aujourd’hui nous imaginer le Musée du Louvre sans sa majestueuse pyramide? Et pourtant, sa construction était loin de faire l’unanimité dans les années 80.

Nous aimerions aujourd’hui partager avec vous quelques exemples réussis d’intégration d’éléments contemporains dans un environnement bâti témoignant d’une autre époque.

(Veuillez cliquer sur les photos pour être redirigé sur le site présentant le dossier complet de chaque réalisation.)

houses-in-castlewood Mairie d'Harelbeke NN HouseHôtel Topazz Scott ResidenceHouse house